1. Accueil
  2. Olivier DOLOU

Olivier DOLOU

Anime le groupe 5

Présentation : quel est ton âge, depuis combien de temps cours-tu (tout court et dans la section), depuis combien de temps es-tu entraineur, quel groupe anime-tu ?

J’ai plus de 60 ans. A vingt ans, dans le bois des Rochers à Vitré, j’ai découvert ce que la pratique de la course à pied pouvait m’apporter (bien être, résistance physique, confiance en soi). Je courais seul puis je me suis inscrit à l’Union Athlétique Langueusienne. Très rapidement j’ai accepté de devenir le secrétaire du club auprès de son président Michel Aubault.  A Chateaubourg, j’ai participé au dév eloppement du club avec Rémi Legault. Nous nous sommes installés à Chantepie et nous avons  intégré ma femme et moi la section en 2000. Depuis 2002, je suis le président de la section. J’ai une formation d’entraîneur, mais actuellement, je laisse la place aux jeunes !

Comment es-tu devenu entraineur, qu’est-ce qui t’a motivé à devenir entraineur et quelle formation as-tu reçue ?

Je pense que ma passion pour la course à pied, puis mon engagement dans les différents postes de responsabilités au sein de plusieurs clubs, m’ont naturellement conduit à la formation d’entraîneur. Et puis, j’aime communiquer. La course à pied permet d’échanger de rencontrer et de partager une même passion.

Qu’apprécies-tu le plus dans la fonction d’entraîneur ?

Motiver et convaincre les débutants des bienfaits de la course à pied.

Peux-tu décrire les types de séances de fractionné que tu organises ?

Actuellement, je remplace principalement les entraîneurs quand ils sont absents. J’adapte mes entrainements au groupe (souvent les espoirs)  Je crois savoir que les coureurs apprécient mes entraînements ; je suis sans doute plus cool que les entraineurs titulaires  (c’est l’âge !)

Quels sont les terrains d’entrainement que tu préfères et pourquoi ?

J’aime courir dans la nature, sur les sentiers et parfois la piste.

Quels conseils donnerais-tu aux adhérents de la section pour progresser ?

D’abord, il faut aimer courir ! Les entraînements ne doivent pas être une contrainte ! Trouver son groupe de niveau me paraît essentiel. Ensuite, il faut écouter les conseils des entraîneurs, mais aussi écouter son corps et ne pas dépasser ses limites. Pour progresser, je conseille aux débutants deux sorties par semaine d’au moins 40 minutes.

Quel est ton meilleur souvenir de coureur ?

C’est sans doute mon temps sur le 10 km des foulées briochines (37 mn) Puis, les sensations sur les différents Marathon et notamment le Mont Saint-Michel que j’ai couru une dizaine de fois.

Quel est ton meilleur souvenir d’entraîneur ?

Depuis 40 ans, j’ai toujours la même passion pour la course à pied. J’aime partager ce plaisir. Je suis fier de voir nos débutants et surtout nos débutantes courir un Marathon après 3 ou 4 années d’entraînement au sein de notre section.

As-tu une devise pour la course à pied ?

Oui, la course à pied c’est bon pour le physique, c’est bon pour le moral ! On reste jeune !

En quelques mots, peux-tu décrire l’ambiance au sein de ton groupe ?

Trop sympa !