16729 NULL
  1. Accueil
  2. Patrice CLOAREC

Patrice CLOAREC

Anime le groupe 2

Patrice, coureur  depuis 30 ans et entraîneur depuis octobre 2015 à la section, entraîne les Espoirs ou débutantes féminines. Il court à Chantepie depuis 2003. Il est devenu entraîneur suite à une demande de la section car il manquait des entraîneurs par rapport au nombre de coureurs. Il apprécie la présence de deux entraîneurs par groupe pour faire des séances de qualité et pour assurer la continuité en l’absence de l’un d’eux. Faire passer ses connaissances aux débutants lui a également donné l’envie de devenir entraîneur. Il a reçu une formation d’entraîneur niveau 1, organisée par la FFA sur 3 jours. Il détient un brevet de secouriste depuis 2002 et participe à un recyclage chaque année.

Qu’apprécies-tu le plus dans la fonction d’entraîneur ?
Le plaisir d’entraîner et de transmettre mes connaissances.

Peux-tu décrire les types de séances de fractionné que tu organises ?
Nous commençons toujours par un échauffement de 20 minutes. Puis nous poursuivons par 4 accélérations de 30 mètres, montées de genoux, talons fesse, sur une durée de 5 minutes environ. Ensuite, nous courons en fractionné sur des distances de 200 ou 300 mètres. Parfois, nous appliquons l’exercice de la chenille (française) qui consiste à courir en file, le dernier coureur remontant la file et ainsi de suite. Une variante, la chenille kenyane, consiste à remonter la file en slalomant autour de chaque coureur de la file. Cette variante permet de travailler les changements de rythmes, de travailler les genoux et les chevilles.

Quels sont les terrains d’entrainement que tu préfères et pourquoi ?
La piste et le léger relief. Nous utilisons les parcours dans les deux sens pour travailler les changements d’efforts au niveau des articulations.

Quels conseils donnerais-tu aux adhérents de la  section pour progresser ?
Etre constant dans les entraînements, avec au minimum deux séances par semaine, incluant une séance de fractionné et une séance d’endurance (d’une 1h10 par exemple pour la préparation d’un 10 km).

Quel est ton meilleur souvenir de coureur ?
Le marathon de Barcelone en 2009, avec le plaisir d’être arrivé très frais en 3h05.

Quel est ton meilleur souvenir d’entraîneur ?
Entraîneur depuis 6 mois dans la section, j’ai beaucoup apprécié la convivialité et l’accueil lors de mon arrivée dans le groupe en tant qu’entraîneur.

As-tu une devise pour la course à pied ?
Le plaisir de coureur dans tous les moments de la vie. Etre constant dans sa durée de sportif.

En quelques mots, peux-tu décrire l’ambiance au sein de ton groupe ?
Très convivial, très relationnel, très ouvert.

16729 NULL